Belle nature
  • Maxime de Optee

L'AUDIT ÉNERGÉTIQUE : LEQUEL CHOISIR ?

Lorsque l'on parle de rénovation ou de performance énergétique, il est nécessaire de réaliser un audit du patrimoine existant. Cette première étape est déterminante pour la réalisation de votre projet, il est donc capital de déterminer quel audit réaliser en fonction de vos besoins.


Entre DPE, DTG, Audit règlementaire, Audit ADEME, lequel est le plus adapté ?



1. Le DPE, diagnostic de Performance Energétique

Grosso modo, c’est une analyse synthétique de l’ensemble des points de consommation dans une habitation, qui doit être réévaluée tous les 10 ans. Ce n'est pas un "audit énergétique".


Pour qui ?

  • Pour les vendeurs lors d’une mise en vente ou d’une mise en location d’un appartement / Pour les bâtiments

  • Pour les résidences collectives, dans l’obligation de réaliser un Diagnostic de Performance énergétique dit « collectif » permettant de connaître l’étiquette énergétique de la résidence.


Comment ça marche ?


La méthode de calcul du DPE prend en compte 3 énergies de consommations à savoir le chauffage, l’eau chaude sanitaire et le refroidissement sur 2 axes d’analyse :

  • L’étiquette énergétique : Elle définit un classement allant de A à F, en fonction de la performance énergétique du bâti. Elle est fonction : du volume d’énergie de chauffage, de l’eau chaude sanitaire ainsi que de l'énergie consommée pour le refroidissement (climatisation). Cette consommation en kWh est ramenée à la surface chauffée du bien.

  • L’étiquette Climat : donne une indication sur le volume de gaz à effet de serre émis par le bien au travers de ses consommations et rejets. Cette étiquette sensibilise le lecteur à l’impact environnemental de son bien.


Quel prix : ≈ 800 €


 


2. Le DTG, Diagnostic Technique Global

C’est un diagnostic plus complet que le DPE qui comporte, en plus de la partie thermique, une partie technique et une partie architecturale.


Pour qui ?

  • Pour les immeubles résidentiels privés & publics souhaitant obtenir un plan de conservation du bâti sur 10 ans conciliant diagnostic global et projet architectural.

  • Les bâtiments comportant plus de 50 lots en chauffage collectif.

  • Pour les projets de rénovation globale souhaitant bénéficier des aides CEE


Comment ça marche ?


Même principe que pour l’audit énergétique avec l’obligation légale en moins, le DTG permet :

  • D’identifier les parties du bâtiment qui présentent des déperditions énergétiques, via une analyse de l’état apparent des parties communes et des équipements communs (étude de l’état de conservation du bâti et des équipements de chauffage et de ventilation)

  • De donner la classe énergétique du bâtiment via un DPE (- de 50 lots) ou un audit énergétique type TH-C-E-Ex, et de déterminer l’ensemble des travaux d’entretien à réaliser dans les années à venir.

  • De prioriser les différents postes de travaux à venir en fonction des urgences définies.


Quel prix : ≈ 5000 €


 

3. L’audit énergétique complet : ADEME /APC

Il s'agit de l'audit standardisé le plus complet permettant à votre bâtiment de bénéficier de toutes les aides financières disponibles sur le marché.


Pour qui ?

  • Pour les copropriétés de plus de 50 lots, construites avant 2001 et qui disposent d’un système de production de chauffage ou de refroidissement collectif.

  • Pour les projets de rénovation globale souhaitant bénéficier des aides CEE

  • Pour les entreprises réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 50 millions d’euros et un bilan supérieur à 43 millions d’euros.


Comment ça marche ?


La technique utilisée est basée sur l'analyse de la thermographie du bâti en plus des analyses de tous les points de consommation d’énergie (installation et équipements de chauffage, production d’eau chaude sanitaire, étanchéité à l’air, ponts thermiques, système de ventilation, isolation), l’analyse se déroule en 3 étapes :

  • Une enquête énergétique avec les résidents du bâtiments (confort et avis)

  • Une analyse « terrain » des déperditions de chaleur avec prise de thermographies : toiture, enveloppe extérieure, planchers bas, ventilation, éclairage, chaufferie, menuiseries privatives et parties communes.

  • La modélisation thermique, qui va permettre de mettre en évidence les points forts et faibles du bâtiment en utilisant la méthode règlementaire Th-C-E ex.

Suite à cette modélisation, plusieurs préconisation et scénarios de travaux seront proposés par le bureau d’études et proposés aux instances décisionnaires.


Pour l’audit énergétique de l’ADEME, l’auditeur devra suivre un cahier des charges encore plus précis concernant les études, relevés et mesures à réaliser


Quel prix : ≈ 5 000 - 10 000 €



 

Quel audit énergétique choisir pour mon projet ?

Vous l'aurez compris, tout dépend de l'ambition de votre projet. Cependant si vous souhaitez mettre en place une rénovation globale de votre bâtiment, il est indispensable de réaliser un audit DTG ou un audit énergétique complet. L'audit de l'Ademe vous permettra d'obtenir des informations plus précises et des préconisations plus complètes, sous couvert d'un budget et d'une temporalité plus conséquente.


La collaboration étroite avec un cabinet d'études comme Optee dès le départ vous permettra d'optimiser la prise en charge technico-financière de votre projet suite à la validation de l'audit.


36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout